Pissenlit

pissenlit
  • Nom latin
    Taraxacum officinale, Taraxacum dens leonis
  • Nom commun
    Pissenlit, Dent de lion
  • Famille
    Asteraceae
  • Type
    Plante annuelle
  • Origine
    Hémisphère nord
  • Partie(s) de la plante utilisée(s)
    Feuille, partie aérienne

Qu'est-ce que le pissenlit

Le pissenlit (Taraxacum officinale), dont le nom commun fait référence aux propriétés diurétiques de la plante, est aussi appelé “Dent de Lion” car la forme recourbée des lobes de ses feuilles fait penser aux crocs des félins.

C’est une plante aux fleurs jaunes connues de tous, notamment lorsqu’elles se transforment en boules blanches dont les aigrettes duveteuses s’envolent au moindre souffle de vent et vont essaimer les graines tout autour. On rencontre des plants de pissenlit dans l’ensemble de l’hémisphère nord. Vivaces et robustes, ils colonisent tous les lieux ensoleillés comme les bords de routes, les prairies, les pelouses ou les terres cultivées. Le pissenlit est une plante qui possède de nombreuses qualités pour les herboristes mais les jardiniers la considèrent plutôt comme une mauvaise herbe. Elle est cependant estimée pour l’élevage car elle constitue un fourrage de qualité pour les vaches laitières.

Comment consommer le pissenlit ?

Au Japon, on consomme sa racine sautée à la poêle dans de la sauce soja. Elle peut aussi être torréfiée et fournit alors un succédané du café. Pendant la seconde guerre mondiale, les Russes cultivaient de façon industrielle les « dents de lion » et se servaient du latex produit par les racines pour fabriquer du caoutchouc. Les Anglo-saxons utilisent les fleurs de pissenlit pour la fabrication du “Dandelion wine” une boisson fermentée composée d’eau, de miel et de levure.

Le pissenlit peut également être séché en infusion, ou bien sous forme de complément alimentaire.

Son utilisation

Le pissenlit est notamment reconnu pour :

- favoriser un bon fonctionnement hépatique (pour 4 à 10 g de feuilles en infusion 3 fois par jour),

- stimuler la digestion (pour 10 à 12 g) et

- contribuer au bon fonctionnement du tractus intestinal (pour 100 à 300 mg, 2 à 3 fois/j extrait titré à 40% en inuline).

- sa racine contribue à maintenir l’équilibre du pH de l’estomac, contribuant à un bon confort gastrique (100 à 300mg de racine 2 à 3 fois par jour)

- les feuilles fraîches, traditionnellement consommées en salade ou en infusion, sont réputées pour leurs utilisations dépuratives et digestives.

En lien avec le pissenlit

null